L’argent est la source de vie d’une entreprise. Qu’il s’agisse de la lancer ou de poursuivre vos activités, vous avez besoin de liquidités en suffisance. Si beaucoup se tournent vers les banques pour assurer ce financement, il existe d’autres solutions de financement pour entreprise.

1. Vos moyens propres

Vous pouvez procéder à une mise de fonds personnelle. En investissant de l’argent dans votre entreprise, vous montrez aux investisseurs potentiels votre implication et votre confiance dans l’avenir.

2. Les  amis et les proches

Il est aussi possible de faire appel à votre famille ou à vos amis. Leur aide peut prendre la forme d’un prêt (via un acte sous seing privé ou un document notarié) ou d’une augmentation de capital.

3. Les banques 

Les banques vous proposeront entre autres des crédits à court, moyen et long terme. Elles restent toutefois exigeantes : un investissement personnel en capital, une caution ou des garanties seront souvent des conditions sine qua non à leur implication.

4. Les business angels

Les business angels ne se limitent pas à l’apport de capitaux. Ils vous consacrent également du temps, et vous apportent leur expérience, leurs conseils ainsi qu’un accès à leurs réseaux. En échange, ils participeront pendant quelques années à la prise de décision au sein de votre entreprise.

5. Le capital à risque 

Le capital à risque est amené par des groupements d’investisseurs. Ceux-ci mettent en commun des actifs financiers qui vont être utilisés par les gestionnaires du fonds afin de prendre une participation dans votre entreprise lorsqu’elle a un fort potentiel de croissance mais présente un certain degré de risque.

6. Le crowdfunding 

Le crowdfunding ou financement participatif s’organise par le biais de plate-formes électroniques. Il consiste à faire appel à un grand nombre de petites contributions de particuliers et peut prendre la forme de dons, de prêts ou de souscriptions d’actions dans une entreprise.

En ce qui concerne les dons, des sympathisants versent de l’argent pour soutenir un projet, analysé au préalable par les plates-formes de crowdfunding afin d’en vérifier l’authenticité et la fiabilité.

Les emprunts et prises de participation répondent à des critères plus stricts. Ils nécessitent la constitution d’un dossier analysé et validé par la plate-forme avant le lancement de l’appel de fonds.

Certaines plate-formes proposent aussi aux entreprises de vendre les nouveaux produits qu’elles lancent par leur intermédiaire.

Avantage : en plus d’être accessible, cette solution de financement pour entreprise vous permet d’obtenir des fonds en échange de vos produits, et non d’une participation dans l’actionnariat.

7. Les interventions d’organismes régionaux et fédéraux 

Les interventions tant du Fédéral que du Régional sont multiples. Selon les cas, elles peuvent prendre la forme de prêts, de garanties ou de subsides. Ces interventions sont en général octroyées au travers d’institutions dépendant des pouvoirs publics.

8. Les invests 

Les invests sont des sociétés régionales ou sous-régionales qui soutiennent financement pour entreprise et la création d’emplois stables dans la zone géographique qui leur est réservée. Ils interviennent sous forme d’apports financiers, en privilégiant les techniques de financement de haut de bilan comme les prises de participation minoritaires avec engagement de rachat, les prêts obligataires convertibles en actions et les prêts subordonnés.

9. Le factoring

Le factoring consiste à céder l’ensemble de vos factures à une société financière spécialisée. Celle-ci vous avance entre 70% et 80% du montant dû par votre client. Elle récupère entièrement la créance à la date d’échéance du paiement, et vous versera le solde, diminué de ses agios, sa commission. Cette solution vous délivre du recouvrement et vous permet de bénéficier immédiatement d’une partie de votre chiffre d’affaires. Toutefois, elle comporte de nombreux inconvénients : critères d’accès stricts, engagement sur le long terme (souvent plus d’un an), responsabilité en cas de non-paiement et cession de l’entièreté de votre portefeuille de créances, que vous ayez besoin de factoring ou non.

10. La vente de factures 

Plus flexible que le factoring, la vente de factures via notre plate-forme vous permet de disposer immédiatement de liquidités sans donner de garanties personnelles. Vous cédez ce que vous voulez quand vous le voulez et bénéficiez d’un processus d’approbation simple et rapide. Autre avantage non négligeable : vous ne prenez aucun engagement sur le paiement des factures !

Découvrez notre solution innovante de financement pour entreprise !

N’attendez plus: faites le test !

Et si vous vendiez vos factures?

Mettre votre facture en vente sur la plateforme Edebex vous permet de disposer rapidement des liquidités qui vous manquent. En toute sécurité, puisqu’Edebex se charge elle-même du recouvrement des créances vendues sur sa plateforme.

Envie de savoir combien vous rapporterait la vente d’une facture?

Faites le test