Votre comptable s’occupe de votre… comptabilité. Mais avez-vous songé qu’il pouvait aussi constituer un partenaire stratégique privilégié pour votre entreprise? Retour sur ses missions et les règles pour bien le choisir.

En tant qu’entrepreneur, qu’attendez-vous généralement de votre comptable? La tenue irréprochable de la comptabilité de votre entreprise. Un soutien efficace dans vos obligations administratives et fiscales ainsi que le respect des délais auxquels vous êtes tenu. Vous attendez peut-être aussi qu’il vous propose des solutions pour optimiser les dépenses de votre entreprise. Et s’il vous épaulait encore davantage? En effet, votre comptable peut faire plus que vous faire gagner du temps et de l’argent: à vos côtés, votre comptable peut se révéler un véritable conseiller stratégique et aider votre entreprise à grandir. Un partenaire qui possède deux atouts majeurs: son expertise et la connaissance approfondie qu’il a de votre entreprise.

Votre comptable vous fait gagner… du temps

Quand? Lorsqu’il remplit pour vous votre déclaration d’impôt ou vos déclarations trimestrielles TVA. Il s’assure aussi de fournir les documents corrects aux organismes publics, il vous rappelle à l’ordre pour respecter les différentes échéances fiscales et sociales. En cas de pépin, il est également votre intermédiaire pour dialoguer avec l’administration fiscale. Votre comptable fait en sorte que les affaires de votre entreprise soient réglées systématiquement en temps et en heure. Autrement dit, votre comptable permet de vous décharger de toute une série de contraintes formelles et de gagner un temps précieux que vous pouvez alors consacrer à la bonne gestion de votre entreprise.

Votre comptable vous fait gagner… de l’argent

D’abord, votre comptable peut vous éviter de perdre de l’argent. Par exemple en s’assurant de la bonne exécution de vos paiements pour éviter les amendes et autres intérêts de retard. Mais il peut aussi vous en faire gagner. Comment? Il vous conseille face à vos différentes obligations. Pour cela, il part à la recherche des solutions les plus adaptées à votre business afin de vous aider à faire des choix judicieux. C’est par exemple le cas lorsque votre comptable, en se tenant informé des changements légaux, vous aide tirer le maximum des évolutions fiscales décidées par le législateur. C’est aussi le cas lorsqu’il négocie avec l’administration fiscale pour vous d’obtenir le meilleur deal possible.

De même, il vous aide à anticiper les difficultés futures. Vous allez signer un nouveau gros contrat? Les conséquences sur votre trésorerie ne sont pas neutres et votre comptable vous alertera à temps… À condition, évidemment, de lui demander conseil.

Du comptable au conseiller

En raison de sa proximité avec votre entreprise et de votre dialogue continu, votre comptable est aussi un interlocuteur privilégié pour vous aider à prendre des décisions managériales importantes. Qui plus est, il peut le cas échéant disposer d’une excellente connaissance de votre secteur d’activité et dispose aussi d’un recul émotionnel suffisant pour agir rationnellement. Pour Patrice Schellekens, comptable agréé IPCF et CEO de ComptaLine, il s’agit d’une évolution récente de la profession. «En plus de faire du chiffre, le comptable est de plus en plus amené à servir de conseiller auprès des entreprises», souligne-t-il. «Et c’est évidemment positif, car il est important que le comptable puisse se mettre à la place de l’entrepreneur et s’ouvrir à la gestion de son entreprise».

Toutefois, si vous faites le choix de dissocier les fonctions de comptable et de conseiller, veillez à vous assurer que les deux dialoguent. Une mise en concurrence des deux rôles serait en effet contre-productive pour votre entreprise. «Pour cette raison, il est primordial de sortir d’une logique de gestion au day-to-day dans laquelle on ne se penche sur les problèmes que quand ils se présentent: gérer, c’est anticiper». L’entrepreneur doit donc donner de l’espace à son comptable. Bien conseiller prend du temps et ne restez donc pas bloqué sur ce qu’il vous coute. Pensez plutôt à ce qu’il peut vous rapporter : pour dégager des marges de profit à moyen terme, il faut parfois des investissements à court terme.

Last but not least: bien choisir son comptable

En fonction de la mission que vous souhaitez confier à votre comptable, il est légitime de privilégier des profils ad-hoc. Voici néanmoins quelques conseils qui devraient pouvoir vous aider à faire le bon choix:

  • Privilégiez quelqu’un de joignable et d’accessible, et qui s’exprime dans des termes que vous comprenez.
  • Renseignez-vous sur le parcours de votre comptable: où s’est-il formé? Quel est son parcours? Quels sont ses domaines d’expertise?
  • Tournez-vous vers quelqu’un qui partage la même vision d’entreprise que vous.
  • Méfiez-vous des solutions de facilité: les critères de proximité géographique et sociale sont rarement les meilleurs conseillers.
  • Le bouche à oreille peut aussi vous aider à trouver le bon comptable, mais là aussi, prudence. Ce qui convient à certains, ne plaît pas toujours à d’autres.

À la recherche de liquidités pour votre entreprise?

Edebex - témoignage-financement-entreprises-factoring

Et si vous vendiez vos factures?

Mettre votre facture en vente sur la plateforme Edebex vous permet de disposer rapidement des liquidités qui vous manquent. En toute sécurité, puisqu’Edebex se charge elle-même du recouvrement des créances vendues sur sa plateforme.

Envie de savoir combien vous rapporterait la vente d’une facture?

Faites le test!