Le besoin de fonds de roulement désigne les liquidités nécessaires pour faire tourner votre entreprise. Mais comment déterminer avec précision vos besoins en la matière ? Quels sont les facteurs susceptibles d’influencer ces besoins ? Nous avons interrogé le professeur Guy Parmentier.

Guy Parmentier, réviseur d’entreprise et professeur invité à l’Université de Maastricht et à la Haute Ecole Karel De Grote de Gand, décrit le besoins en fonds de roulement comme le capital nécessaire au financement des activités d’une entreprise. Il sert par  exemple au paiement des fournisseurs ou des salaires, à l’approvisionnement des stocks, etc. En termes comptables, il s’agit de la différence entre les actifs immobilisés (stocks, créances à court terme et comptes de régularisation) et les actifs circulants (créditeurs et autres dettes à court terme).

Indicateur de la valeur de votre entreprise

Il est évident que le besoin en fonds de roulement peut varier d’une entreprise à l’autre selon le secteur d’activité. Ainsi, un bureau de consultance aura des exigences bien moins grandes qu’un grossiste en vins qui doit disposer d’énormes quantités de bouteilles en magasin. De même, une société qui emploie vingt personnes doit verser des salaires et a un plus grand besoin de fonds de roulement qu’une société unipersonnelle.

Pour n’importe quelle société, quel que soit son secteur, le besoin de fonds de roulement constitue un indicateur de santé financière. Si la trésorerie diminue, le besoin en fonds de roulement augmenteet cela risque de faire baisser la valeur de l’entreprise. L’importance du besoin de fonds de roulement traduit également la santé financière de l’entreprise, sa trésorerie et sa valeur.

Pour un entrepreneur, il est dès lors important de rechercher le meilleur équilibre. En effet, un fonds de roulement trop petit ne constitue pas un scénario intéressant dans la mesure où l’entreprise ne remplira pas ses engagements et risque la faillite. En revanche, un fonds de roulement trop élevé n’est pas davantage une bonne chose puisque cet argent stagne dès lors sur un compte ou est “gelé” sous forme de stocks, de machines, de commandes en cours d’exécution, de créances, etc. Il ne rapporte pas non plus d’intérêts et ne peut être investi dans la croissance. En tant que chef d’entreprise, ce fonds de roulement vous “coûte” donc de l’argent.

Les entreprises tentent de résoudre ce problème de différentes manières. Notamment par des livraisons ‘en flux tendus’ : une usine d’automobiles n’a pas de stock de pneus, de sièges ni de volants, mais se les fait livrer sur la chaîne de montage par des sous-traitants au moment précis où la voiture est assemblée. Autre solution : installer une grande partie de ses stocks dans le magasin même, comme chez MediaMarkt par exemple. De même, chez IKEA, l’entrepôt fait partie intégrante du magasin.

Pression sur le fond de roulement

Par ailleurs, le besoin de fonds de roulement est désormais toujours sous pression. Les débiteurs paient tard, la rotation des stocks est plus lente et les créditeurs réduisent leurs délais de paiement. Du coup, la nécessité de disposer d’un certain fonds de roulement est plus grande que jamais. Ce besoin doit évidemment être financé d’une manière ou d’une autre et les banques se montrent toujours plus frileuses. La situation débouche parfois sur un cocktail explosif.

A propos des banques, précisons qu’il n’est pas conseillé de financer votre besoin de fonds de roulement par un crédit de caisse à court terme, car le besoin de fonds de roulement est un élément à long terme de votre bilan. Supposons que vous soyez un fabricant d’outils et que vous disposiez d’un stock important d’acier inoxydable (inox) dans vos entrepôts. Si le cours de l’inox baisse subitement sur le marché mondial, cela aura un impact négatif sur la valeur de vos stocks. Du coup, vos ratios financiers seront tirés vers le bas. Pour les banques, il s’agit là d’un signal les incitant à réexaminer les prêts octroyés à votre entreprise, voire à y mettre un terme. Si votre besoin en fonds de roulement est financé par du crédit à court terme, la situation risque de tourner court: votre entreprise ne trouvera plus les moyens nécessaires pour financer ses activités courantes, ce qui pourrait très rapidement entraîner la faillite.

Besoin de trésorerie    

Dans un tel contexte, le rôle de l’entrepreneur n’est évidemment pas négligeable. En effet, celui-ci contrôle en partie le besoin en fonds de roulement en veillant à ce que la trésorerie soit suffisante dans l’entreprise. Ainsi, il est vital de faire payer les clients à temps ou de bien gérer les stocks. Plus les stocks en magasin sont importants, plus il faudra du temps pour réaliser ces stocks. De même, vous pouvez négocier avec vos fournisseurs pour les payer un peu plus tard. Cependant, il s’agit là d’une solution à employer avec prudence dans la mesure où il ne faudrait pas combler un trou en en creusant un autre et les relations avec votre fournisseur pourraient s’en trouver dégradées.

Que faire ?

Chaque entreprise a des besoins spécifiques en termes de fonds de roulement qu’elle doit satisfaire différemment. L’une des alternatives est le financement externe du fonds de roulement, même s’il faudra dans ce cas verser une indemnité (entendez des intérêts). De même, vous pouvez réduire votre besoin en fonds de roulement en diminuant les coûts et en limitant au maximum les stocks. Par ailleurs, vous pouvez renégocier vos contrats avec vos fournisseurs (afin de les payer le plus tard possible, dans des limites acceptables).

Une autre solution consiste à gérer plus rigoureusement vos débiteurs et à assurer un suivi strict des créances impayées. Ces factures peuvent évidemment aussi être vendues à Edebex, une technique que connaît bien Guy Parmentier. “Cette solution permet une injection rapide d’argent afin de disposer d’un fonds de roulement”, conclut-il.

Calculez vous-même votre
besoin de fonds de roulement!

Edebex - gestion des clients - prise de notes avec une loupe

Vous voulez savoir quel est le besoin de fonds de roulement de votre entreprise ? Nous avons conçu pour vous un tableau automatisé de calcul du besoin de fonds de roulement. Il vous suffit de remplir ce tableau à l’aide des données de vos derniers comptes trimestriels ou annuels, et le tableau fait le reste pour vous. Cerise sur le gâteau: ce tableau est gratuit !

Téléchargez notre tableau gratuit