La santé de votre compte bancaire est souvent la clé de votre sommeil d’entrepreneur… Les causes d’un manque de trésorerie peuvent être multiples. Examinons de plus près les principaux cas de figure.

Vous êtes dans le rouge, mais connaissez-vous la gravité exacte de votre situation? Posez-vous les bonnes questions pour établir un diagnostic correct et actionner ensuite les bons leviers pour améliorer l’état de votre trésorerie. Il existe deux grands types de problèmes de «cash» dans une entreprise: un déficit ponctuel ou un déficit structurel. Penchons-nous sur chacun d’eux…

 Déficit ponctuel: soyez attentif

Des soucis passagers de trésorerie ne sont pas forcément alarmants, mais votre vigilance est de mise. Et certaines actions s’imposent sans doute. Parmi les causes classiques de ces turbulences passagères:

  • Un ou plusieurs de vos gros clients rencontrent eux-mêmes des difficultés financières et tardent à régler vos factures. Comment réagir? Collaborez avec eux pour comprendre la situation, mettez sur pied ensemble un plan d’apurement réaliste et tenez compte de ces éléments pour planifier vos rentrées d’argent futures. Dans le même temps, travaillez sur l’étalement de certaines de vos dépenses courantes (comme la TVA), car là aussi des solutions temporaires existent.
  • Vous comptiez sur une aide ou un subside auquel vous avez droit, mais l’argent met du temps à arriver, et ce même si votre dossier est en ordre.
  • Vous faites face à une dépense imprévue et devez avancer une somme conséquente, suite à un sinistre par exemple.

Dans ces deux derniers cas, des solutions existent pour vous aider à faire le pont. Elles entraînent certains frais supplémentaires (par exemple des intérêts sur un emprunt à court terme), mais ces derniers disparaîtront une fois la situation régularisée.

Déficit structurel: prenez des mesures… structurelles!

Lorsque vos difficultés sont structurelles, votre situation est plus préoccupante. Et pour cause, le problème s’installe dans la durée (sur plusieurs mois) voire de manière répétée (sur plusieurs exercices comptables). Son origine? Probablement un déséquilibre profond et récurrent entre le volume de vos rentrées et de vos sorties d’argent. Quelles peuvent en être les causes?

  • Vous avez été un peu trop optimiste. Vous avez surestimé vos recettes et/ou sous-estimé certaines dépenses dans votre «business plan». Voilà qui pèse assurément sur vos marges et la rentabilité de vos activités.
  • Votre besoin en fonds de roulement (indicateur financier caractérisant vos besoins en «cash» pour fonctionner au quotidien) est trop important par rapport à la situation de trésorerie de votre entreprise et à son niveau de capitalisation. Conséquence: vous absorbez difficilement les écarts dans le temps entre flux entrants et sortants. Cela peut notamment être le cas si vos clients sont des entreprises publiques, réputées payeurs très tardifs, tandis que vos fournisseurs exigent un règlement comptant.

Sortez de l’ornière et évitez d’y replonger

De bonnes pratiques peuvent contribuer à renforcer votre position de trésorerie sur le long terme et vous permettront d’aborder plus sereinement les périodes plus difficiles de la vie de votre entreprise:

  • Construisez un tableau de trésorerie pour piloter au mieux le solde de votre compte bancaire. Établissez des prévisions prudentes et aussi complètes que possible de vos entrées (paiements clients, TVA perçue, subventions, primes, ouvertures de crédit…) et sorties (dépenses courantes, remboursement TVA, ONSS, versements anticipés, remboursement emprunt…) d’argent mois par mois. Intégrez ensuite toutes ces informations dans un tableur, par exemple (des outils simples et gratuits sont à votre disposition). Ces projections de votre solde de trésorerie vous aideront à mettre en lumière les situations potentiellement à risque.
  • Maîtrisez et réduisez votre besoin en fonds de roulement en gérant ses composants de manière active. Renégociez les délais de paiement avec vos clients de manière constructive et faites-les respecter en mettant en place une politique de relance efficace. Approchez également vos principaux fournisseurs et tentez d’obtenir un allongement de vos délais de paiement, éventuellement en faisant jouer la concurrence. Enfin, gérez vos stocks au mieux pour éviter que trop d’argent ne dorme dans votre entrepôt ou dans votre magasin.

Votre entreprise rencontre-t-elle des difficultés de trésorerie?

Edebex - gestion des clients - un homme regarde une offre Edebex

Transformez vos problèmes en solutions !

Nous vous offrons un guide complet comprenant un parcours en 10 étapes pour résoudre pas-à-pas vos problèmes de trésorerie. Diagnostic, prioritisation des paiements et adresses utiles : Suivez le guide, c’est gratuit !

Télécharger le guide